Cette année, nous n’avons rien raté des Crossfit Games pour suivre les exploits de nos athlètes Resawod : Virginia Finol et Christelle El Debs. Nos avons observé avec fascination les thrusters de Christelle et comment Virginia a tout donné lors de chaque épreuve !

Avant le début des Games, nous avons interviewé Virginia Finol. Et nous avons découvert ce qui se passe dans l’esprit d’une athlète en compétition pour devenir la femme la plus forte du monde dans la catégorie des masters 40-44. Cependant, notre curiosité va plus loin.

Nous voulons maintenant savoir ce que cela fait d’être parmi les 10 femmes les plus fortes du monde dans la catégorie des femmes de 35 à 40 ans. Pour cela, nous avons interviewé Christelle El Debs. Athlète et coach de Crossfit et propriétaire de Box Simply Crossfit en Guadalupe, France.

Vous voulez savoir à quoi ressemblent les moments qui précèdent un WOD aux Crossfit Games ? Ou peut-être voulez-vous savoir quel rôle joue le mental dans une telle compétition ? Alors restez et lisez ce qui suit !

  • Atteindre la 7ème place aux Crossfit Games, était-il quelque chose qu’était dans vos atteintes ?

Pas du tout. Quand j’ai vu que les premières épreuves s’étaient bien passées et les organisateurs ont annoncé qu’il y avait un cut de 10 aux 8ème WOD, je me suis fixé comme objectif d’entrer dans les 10 premiers et de pouvoir finit les Crossfit Games. En arrivant, je voulais déjà ne pas être la dernière donc je suis contente d’avoir atteinte une 7ème place.

  • Maintenant que tu as fait partie des Crossfit Games. Est-ce que c’était comme tu l’avais imaginé ? Y a-t-il quelque chose qui t’a surpris ?

J’ai trouvé la compétition moins dure que le Wodapalozza. Au moins, je m’ai trouvé mieux physiquement et mentalement que ce que je pensais. Il s’agit d’une compétition comme d’autres et cela ne change `pas tant que cela. Ce qui est très différent c’est la cérémonie d’ouverture qui a été surprenante avec l’avion militaire volant dans le ciel. Ça c’était magnifique à voir. En plus, on nous donné un lot de produits qui a été super.

  • Comment sont-ils les toutes dernières minutes avant les événements des Crossfit Games ?

Un ami avec qui j’entraine et que j’affectionne m’avait donné un conseil qui a été très utile pour moi. Il s’agit de se répéter dans la tête juste avant chaque épreuve « Ils ne sont pas prêts. Ils ne te connaissent pas. Ils vont être surpris ». Je me répétais donc dans ma tête « Ils ne sont pas prêts ! Ils ne sont pas prêts ! » et cela a marché.

  • Comment tu viens partager avec nous, le côté mental est très important. Comment est-ce que tu t’es préparé psychologiquement ? Est-ce que tu as eu envie de lâcher à un moment de cette aventure ?

C’est l’expérience qui fait qu’on est prêt. J’ai déjà participé plusieurs fois au Wodapalozza. La première fois que j’avais été qualifiée je n’avais pas trop de pression. La deuxième fois, au contraire, je m’étais mis beaucoup trop de pression et je n’ai pas été prête mentalement. J’ai en effect très mal vécu cette compétition et cela m’a adié pour la suite.

J’ai vite fait un point sur moi et je me suis dit que soit j’arrêtais cette compétition, soit je continuais mais sans me donner ce stress. Il ne vaut pas le coup de vivre une compétition sans se donner du plaisir.

Aux Crossfit Games, mon mari m’a énormément aidé car il m’a insisté sur l’importance de s’amuser. Cela m’a aidé d’aller aux Crossfit sans des objectifs. Les premières é`reuves se sont très bien passés et cela donc m’a aidé dans la suite. Je me suis rendue compte que j’étais mieux préparée que ce que je pensais et que j’étais dans ma place.

  • Aux Games, est-ce qu’il y a eu des WODs qui ne t’ont pas plu ?

J’avais un peu peur du dernier. La charge m’a surprise parce qu’ils s’agissaient des Thrusters très durs. Je suis tombée deux ou trois fois avec la barre tout au début mais finalement j’y suis arrivée. Je sentais à un moment que le mental ne voulait pas et que le corps pouvait. Finalement le mental a suivi. Ensuite, j’ai remonté et j’y suis arrivée.

  • Raconte-nous quelques anecdotes des Crossfit Games…

Dans le premier événement juste avant d’entrer dans l’entrainement on me dit que je devais porter la brassière avec le nom qu’on m’avait donné le premier jour. Les organisateurs m’ont annoncé que pour pouvoir faire le WOD je devais porter obligatoirement le top même si je pouvais le retirer avant de commencer l’entrainement. Je n’avais pas ce t-shirt dans le sac et il était dans l’extérieur mais je n’avais pas de téléphone et je ne pouvais pas donc appeler mon mari récuperer le tshirt. J’ai donc eu 5 minutes de gros stress car si je ne démarrais pas cette épreuve, je ne pouvais pas continuer les Games.

J’ai donc eu 5 minutes de gros stress car si je ne démarrais pas cette épreuve, je ne pouvais pas continuer les Games.

  • Quelles rencontres est-ce que tu tires de ces Crossfit Games ?

Les meilleures rencontres ont été avec l’équipe française : Alexandre Jolivet et Maxime Guyon. J’ai vraiment fait une belle rencontre avec eux. Une fois qu’on rencontre d’autres athlètes tout le stress qui peut y avoir disparait en rigolant avec eux. Il y a eu très belle équipe française et ils ont remporté beaucoup de médailles.

J’ai connu aussi l’autre athlète Resawod : Virginia Finol. Nous nous sommes rencontrés le dernier jour, on s’est pris en photo. Cela a été sympa de la rencontrer car elle était un peu dans la même situation que moi : c’était sa première fois aux Crossfit Games et elle ètait impressionnée.

  • Quel a été la plus belle réussite pour toi aux Crossfit ?

Le fait de ne pas abandonner un WOD. D’habitude quand je vois que je suis à la trâine, j’abandonne. Aux Crossfit Games à aucun moment j’ai voulu arrêter et je me suis rendu compte que même en étant en retard j’avais ma place.

  • En tant qu’athlète quel est votre prochain défi ?

Les qualifications pour le Wodapalozza dans un peu moins d’un mois et la compétition Wodapalozza entre le 13-16 janvier de l’année prochaine. Ensuite cela sera les Open en février/mars.

Avez-vous été surpris d’apprendre que pour participer à la première épreuve, vous devez porter le t-shirt officiel avec votre nom ? Avez-vous manqué la cérémonie d’ouverture avec l’avion ? Si toi aussi tu as pris un grand plaisir à lire Christelle et que tu veux t’inscrire pour les prochains Games… Voici les WODs des Crossfit Games 2020 pour que tu puisses commencer à t’entraîner.

Et si vous cherchez des idées de manière à réussir votre retour à la Box en september, voici 10 étapes clés.